méta...physico...psychologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

méta...physico...psychologie

Message  phenyl le Ven 23 Mar 2007 - 20:54

Que penser de la valeur scientifique de la métapsychologie?

Puisqu'il est d'actualité de tout expliquer de façon scientifique, il semblerait que l'étude de l'esprit humain par des méthodes scientifiques soit un paradoxe
Pensez vous que l'on peut expliquer scientifiquement l'esprit et la pensée de l'être humain? Les mathématiques expliquent-elles vraiment tout ?
avatar
phenyl
voyageur
voyageur

Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 33
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 23/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  Phaco le Lun 26 Mar 2007 - 23:20

C'est honteux personne ne répond.

Pourrais tu donner des exemples de paradoxe, j'ai du mal a voir le paradoxe.
Est ce parce que qu'il n'y a pas de méthodes pour mesures et analyser le fonctionnement de l'esprit? (peu etre que je suis complètement à coté de la plaque )

Pour tes deux questions, je pense qu'aujourd'hui on peut expliquer certains comportements humains. Mais je ne pense pas que l'on puisse expliquer de facon rigoureuse le fonctionnement de l'esprit et de la pensée. Sinon on pourrait prévoir des tas d'evenements et de réactions. Et heureusement, sinon je pense qu'on s'ennuierait, sans surprise ni incertitudes la vie serait bien monotone.

Pour les maths, bonne question. Dans l'absolu pourquoi, de nos jours je dirais non. Vais essayer de me penché sur le sujet, il y a certainement du monde qui c'est deja cassé les dents dessus.
avatar
Phaco
sage de la crypte
sage de la crypte

Masculin
Nombre de messages : 516
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  AD'S le Lun 26 Mar 2007 - 23:56

Tout ce que je peux dire, c'est qu'il parait qu'on retrouve dans nos neurones des phénomènes similaires à ceux qui existent ... dans l'espace intersidéral!!! (Luke, je suis ton père!!)

IL faudrait que me renseigne mais voilà une découverte qui pourrait être intéressante...
avatar
AD'S
gouverneur
gouverneur

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 32
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 14/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  Phaco le Lun 26 Mar 2007 - 23:59

AD'S a écrit:Tout ce que je peux dire, c'est qu'il parait qu'on retrouve dans nos neurones des phénomènes similaires à ceux qui existent ... dans l'espace intersidéral!!! (Luke, je suis ton père!!)

Je veux bien savoir ou tu as choppé cette info. (nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!)
avatar
Phaco
sage de la crypte
sage de la crypte

Masculin
Nombre de messages : 516
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  Padishah-SIV le Mar 27 Mar 2007 - 0:12

C'est honteux personne ne répond.

Oui c'est honteux, il y a une certaine personne qui ne réponds plus ( Moïsha, pour ne pas donner de nom)

Et heureusement, sinon je pense qu'on s'ennuierait, sans surprise ni incertitudes la vie serait bien monotone.

Déjà qu'on s'ennuie bien assez comme cela ( je vois deja les commentaires)


Les mathématiques expliquent-elles vraiment tout ?

Faut pas rêver non plus, les maths ca explique deux trois trucs, mais c'est pas ca qui te dira si tu as envie de te lever le matin ou pas Sleep
avatar
Padishah-SIV
erudit
erudit

Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  Moïsha le Mer 28 Mar 2007 - 0:19

Je ne pense pas que l'on puisse theoriser de facon systématique et reciproque avec le psychisme.

Chaque esprit humain est différent et malgré des similitudes communes, il est structuré en fonction du background de chaque individus.

Le travail d'etude du psychisme, se base sur ces similitudes, ce qui permet de mettre au point des thérapies et des exercices adaptables à la névrose de chaque personne et non pas juxtaposables.

Cependant, une fois la barrière de la culture posée entre un therapeute et son patient.... il est difficile pour eux de pouvoir interagir.

C'est comme si un nippon ne parlant que japonais parlait avec un finlandais ne parlant que le finnois de la subtilité de la langue française.


Les mathématiques travaillent (si je ne me trompe) que sur des schemas systématiques et réciproques... ou cherchent a trouver des schemas de ce type pour définir les phenomenes et théoriser.... mais ce n'est pas adaptable à toutes les facettes de la vie... et notamment dans l'aspect humain.

l'on peut théoriser avec le matériel humain, comme on l'apprend en management ou en économie ou encore en psychologie sociale... mais dans la mesure ou l'humain est une matière première.

L'on ne peut théoriser sur le psychisme des individus de facon systématique...

Pour différentes raisons qui seront peut etre hors sujet, comme la nature de l'homme (sa culture) la pregnence de son milieu, son rapport à l'autre et a l'environnement, ses propres pathologies, phobies ou névroses.

L'on peut theoriser sur les personnes saines mais les individus aux syndromes pathologiques, sont encore des sujets de recherches car si leur maladie a des vecteurs communs d'un individus à l'autre... on ne peut les soigner... car il perdure un ignorance, une incapacité à pouvoir les traiter.

Leur pathologie est peut etre simplement une facon différente d'appréhender la realité.

Nous ne faisons fonctionner que 10% des capacités de notre cerveaux... l'on peut dire que l'on est dans ce domaine dans le plus grand flou. Meme les neurologues le disent: la medecine n'est pas une sciences exacte.
Certaines parties de notre cerveau ne s'activent en periode de stress intense (le cerveau reptilien) et d'autres ne se mettent en fonction que lorsque d'autres sont endommagées.... et le reste??? ma foi je ne sais pas.

Pourtant ces zones ne sont pas mortes... elles accumulent de l'energie et la transmettent mais elles ne se concentrent pas pour agir.

En meme temps l'on a prouvé que la depression etait due a un mauvais fonctionnement de certaines glandes generatrices d'hormones... donc l'environnement immédiat peut deregler les organes et les transmissions hormonales.

On a même prouvé que certains * (pas tous bien sur...) cancer, notamment chez la femme ont des facteurs dits "somatiques" non pas qu'elles l'inventent mais la pression sociale ou emotionnelle est telles, et qu'elles le nie, que le psychisme va faire appelle a des ressources organiques pour sonner la sonnette d'alarme en faisant disfonctionner les mecanismes organiques et hormonaux.

Pour schematiser vulgairement: j'ai peur donc je vomis... pourtant je suis en parfaite santé.

Une chose est sure... les plus grands chercheurs en sciences dures comme les matheux aiment a les appeler... deviennent avec le temps bien souvent des adeptes pratiquants à une religion... comme un certain nombre de prix nobel. Peut etre qu'apres avoir tout cerné de ce monde et de autres... il reste un mystere? Peut etre que l'homme a besoin de croire? Peut etre que plus on etudie l'homme et ses spheres plus on touche a l'évanescent. Peut etre que Dieu est en nous... ou pas... et que ce vide crée un desespoir à combler par l'illusion.

La vérité est ailleurs.

Les plus grands penseurs de l'histoire même les plus sceptiques et les plus rationnels ont toujours finit par retourner à l'origine de la pensée conceptuelle: Platon!!

voila voila... bon ben j'ai fait bruler ma blanquette et j'ai les yeux dans les talons.

etc etc

Bonne nuitée

* bien sur les cancers de types hereditaires et contextuels tels que le cancer des intestins ou du fumeur par ex ne font pas partis de ma demonstration.


Dernière édition par le Mer 28 Mar 2007 - 0:40, édité 1 fois
avatar
Moïsha
sage de la crypte
sage de la crypte

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 38
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://moscrypt.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  AD'S le Mer 28 Mar 2007 - 0:38

Faut pas rêver non plus, les maths ca explique deux trois trucs, mais c'est pas ca qui te dira si tu as envie de te lever le matin ou pas

C'est vrai, en revanche ça te donnera la probabilité pour que tu te lèves Razz

Je veux bien savoir ou tu as choppé cette info
Je ne voudrais pas dire de bétises, mais elle provient d'une discussion avec notre cher tonton du nord lors d'un voyage en voiture vers St Tropez Cool

Pour les références, je ne m'en rappelle plus Crying or Very sad
avatar
AD'S
gouverneur
gouverneur

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 32
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 14/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: méta...physico...psychologie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum