Napoléon de Max Gallo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Napoléon de Max Gallo

Message  Padishah-SIV le Jeu 29 Juin 2006 - 12:06

Napoléon

de Max Gallo




Genre - Roman biographique – Histoire


Auteur - Né le 7 janvier 1932, il est le fils d’un électricien d’origine italienne. Son parcours professionnel suit un chemin relativement sinueux. Possesseur dans un premier temps d’un CAP d’ajusteur, il devient technicien à la RTF ( Radio Télévision Française) et milite au sein du Parti communiste français.

Insatisfait de sa condition et de son modeste travail, il reprend ses études et s’oriente vers l’Histoire. Obtenant son agrégation et quittant le Parti communiste français en 1956, il enseigne au lycée puis à la faculté de Nice. Ses premiers travaux sont alors concentrés sur les dictatures fascistes.

En 1968, il quitte Nice pour Paris où il réalise un travail d’écrivain impressionnant, rédigeant de nombreux ouvrages telles des sagas romanesques, des essais politiques ou des biographies.

Parfois ignoré des historiens, il connaît de remarquable succès auprès du public, certaines de ses œuvres faisant alors l’objet de gros tirage.

Son engagement politique n’est cependant pas mis de coté. Il entre au Parti socialiste en 1974, devient député des Alpes-Maritimes en 1981 et député européen jusqu’en 1990. Remarqué par le Président Mitterrand, il est nommé porte-parole du Gouvernement Mauroy en 1983. en 1990, déçu par François Mitterrand, il quitte le Parti socialiste et rejoint Jean-Pierre Chevènement au sein du nouveau parti Mouvement des Citoyens, dont il devient vice-président.


Bibliographie – Nombreux ouvrages d’histoire, des sagas romanesques et des biographies dont Victor Hugo, de Gaulle et Napoléon.


Napoléon : - « Le Chant de départ », tome I, Robert Laffont, 1997

- « Le soleil d’Austerlitz », tome II, Robert Laffont, 1997

- « L’empereur des rois », tome III, Robert Laffont, 1997

- « L’immortel de Sainte-Hélène », tome IV, Robert Laffont, 1997


Résumé – quatrième de couverture.


Tome I : Ce roman commence au printemps 1779, lorsqu’un enfant de dix ans, maigre et mal peigné, à l’accent rocailleux, est admis à l’école militaire de Brienne. Quinze ans plus tard, ce même enfant entre dans la légende. Bonaparte est nommé général en chef des armées d’Italie par le Directoire. La suite, c’est Vendémiaire, Lodi, Arcole, la campagne d’Egypte. Cet homme de génie, despotique et visionnaire, s’apprête à conquérir la France, l’Europe et le monde . Son destin impérial est tracé. Jamais plus il ne cessera d’inviter au rêve et de susciter la passion.


Tome II : Napoléon a trente ans en ce mois de novembre1799. Il a joué et gagné. Brumaire et le Consulat ont mis fin au Directoire. Dans cinq ans, à Notre-Dame, le Premier consul sera sacré Empereur des Français. Un an encore et ce sera, dans le soleil d’Austerlitz : « Soldats, je suis content de vous ! »

La course légendaire est lancée. Les complots se multiplient. Toutes les nation ou presque veulent l’abattre. Il faut vaincre, sinon tout s’effondre. « La conquête m’a fait ce que je suis. La conquête seule peut me maintenir. » Jusqu'à quand ?

Max Gallo suit Napoléon pas à pas , dans l’intimité de son extraordinaire intelligence et de son génie.


Tome III : En 1809, après Austerlitz, Iéna, Wagram, il est le Maître. L’homme à la redingote grise soumet les rois et conquiert les femmes. Il a fait roi d’Espagne son frère Joseph et baptisé roi de Rome le fils que lui donne l’Autrichienne Marie-Louise. Il commande à la moitié de l’Europe et défie le pape lui-même à propos du blocus continental.

Nous suivons Napoléon pas à pas. Amant impérieux de Marie Walewska et mari attentionné de Marie-Louise, il voudrait retenir l’Histoire, ne pas avoir à s’engager conter le Tsar. Mais il est emporté. « La guerre aura lieu malgré moi, malgré lui. » Il réunit un armée de 500 000 hommes, et, en juin 1812, il franchit le Niémen.


Tome IV : En 1812, il entre en Russie à la tête de cinq cent mille hommes. Un océan de feu détruit Moscou. Un chaos de glace et de neige engloutit la Grande Armée. Pour la première fois l’Aigle baisse la tête.

Dès lors, l’Europe conquise se réveille et se venge. Les puissants le trahissent, sa vieille garde pleure à Fontainebleau. Le retour de l’île d’Elbe annonce-t-il un nouveau chant de départ ? le denier acte est proche. Le soleil d’Austerlitz ne se lèvera pas sur la pleine boueuse de Waterloo. Enchaîné par les Anglais sur son rocher de Sainte-Hélène, l’Empereur peut encore vaincre le temps et l’oubli et forgé sa mémoire immortelle.


Mon avis – ces quatre livres sont les premiers que j’ai lu sur Napoléon et c’est grâce à eux que je me suis intéressé à la période révolutionnaire et à l’épopée napoléonienne. Max Gallo nous fait découvrir l’histoire de Bonaparte en nous plaçant dans ses pas. On le suit, on l’écoute, on connaît ses pensées, on le voit évoluer. De son enfance solitaire parmi les français qu’il détestait, on le voit devenir révolutionnaire et républicain après 1789, tourné le dos à son île natale pour se consacrer à la nouvelle France qui vient de naître. Il révèle alors son génie militaire, prend en main les destinée de le France et apporte au pays la paix civile et ses plus grandes victoires militaires.

Je pense que cet ouvrage permet un approche intéressante de la période napoléonienne, s’appuyant sur des faits réels. Il ne faut toutefois pas oublier qu’il s’agit d’un roman et qu’il faut donc séparer le fait historique du l’histoire romancée.

Napoléon reste pour moi l’un des personnages les plus illustre de la l’Histoire de France, et je conseille ce livre a tous ceux qui souhaitent aborder le vie de cet homme au destin extraordinaire.
avatar
Padishah-SIV
erudit
erudit

Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Napoléon de Max Gallo

Message  Moïsha le Jeu 29 Juin 2006 - 23:27

tiens je la connais cette fiche Very Happy

Max Gallo a écrit une fabuleuse biographie sur Victor Hugo egalement.

J'ai commencé à la lire lorsque je faisais mes etudes ... mais l'arrivée des examen m'a interrompu... Sad

Je ne n'aime pas trop en général les biographies même romancées cela tourne soit à l'hagiographie dégoulinante soit au procés d'intentions, il est toujours plus facile de juger des siecles apres les evenements en les sortant (pour des besoins marketing) de leur contexte.

En revanche Max gallo en plus d'etre un historien est un merveilleux conteur... enfin a mon sens... c'est pas toujours facile a digérer mais bon drunken

c'est un incontournable study
avatar
Moïsha
sage de la crypte
sage de la crypte

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 38
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://moscrypt.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum