La série des Nicolas Le Floch de JF Parot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La série des Nicolas Le Floch de JF Parot

Message  Moïsha le Dim 25 Juin 2006 - 12:55

L’énigme des Blancs-Manteaux
de Jean-François Parot

auteur:
Jean-françois Parot est diplomate et historien de formation. Pour écrire les aventures de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet dans la France de Louis XV, il s’est appuyé sur sa solide connaissance du paris du XVIIIe siècle.

genre: polar moderne « Louis XV »


Bibliographie:

L’Enigme des Blancs-Manteaux

L’Homme au ventre de plomb

Le fantôme de la rue royale

L’Affaire Nicolas Le Floch

Le crime de l’Hôtel Saint-Florentin

Le Sang des Farines


Résumé (4e de couverture):

1761, Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire. Meurtres, vols, corruption : secondé par l’inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu les fils de cette enquête, qui touche de près le roi et la Pompadour…

Mon avis:

J’ai adoré ce premier roman. J’ai hâte de lire les autres et la suite des aventures de Nicolas Le Floch. En revanche, et j’ai cette chance, il faut être assez au point sur l’époque moderne. C’est en effet un roman très érudit et plein de références historiques dont dépend parfois l’intrigue.

Les fans d’histoire y trouveront leur compte. Je vais lire les autres pour voir si la suite de la série vaut le coup… Il y en a qui ont les séries TV pour se divertir Mo elle a les séries de 10/18

--------------------------------------------------------------------------------

L’homme au ventre de plomb
de Jean-François Parot

Résumé (4e de couverture):

Fin de l'année 1761: la guerre de Sept Ans prend une tournure de plus en plus désastreuse, l'expulsion des jésuites est en discussion et la marquise de Pompadour vit ses derniers temps de faveur. Nous retrouvons Nicolas Le Floch à la première des Paladins de Rameau à L'Opéra, à laquelle assiste Madame Adélaïde, une des filles de Louis XV. Durant la representation, le comte et la comtesse de Ruissec, qui accompagnaient la princesse, sont informés du suicide de leur fils, et Nicolas suit son maître Sartine jusqu'à l'hotel des malheureux parents, où il va faire de bien curieuse constations.
Nicolas découvre bientot que ce meurtre est lié à un complot jésuite. Mais ne s'agit-il pas là de fausses apparences, d'une manipulation compliquée des divers partis qui s'affrontent secrètement à la Cour?

Mon avis:

Super... les suites des aventure de Nicolas Le Floch sont passionnantes et redonnent de l'interet à une époque qui inspire de nombreux romans surfaits. En plus les descriptions des débuts des pratiques des autopsies sont truculentes. Des personnages haut en couleur et formidablement mis en scene avec un dénoument spectaculaire (c'est la grosse caractéristique de Parot manifestement.. on est assez proche des dénouments à la soubidou genre fondu enchainé ). Pas mal de descriptions sur les différentes façons de torturer aussi c'est rigolo !!

A lire pour ceux qui ont aimé la premiere aventure "l'egnime des Blancs Manteaux"

----------------------------------------------------------------------------


Le fantôme de la rue Royale
de Jean-François Parot


Résumé (4e de couverture):

Les précédents succès de Nicolas Le Floch, protégé du lieutenant de police Sartine, agacent. On veut le mettre à l'écart. Mais, alors que Paris célèbre le mariage du dauphin par un feu d'artifice sur la place Louis-XV, c'est la catastrophe: des carosses renversés, des centaines de victimes écrasées... Notre tout jeune commissaire de police au Chatelet reprend du service. Au milieu des cadavres, une jeune femme tient serrée dans sa main une perle noire. Est-elle morte etouffée... ou étranglée?

Mon avis:

Alors super comme d'hab'... et tres drole sans le vouloir... c'est une nouvelle version de l'exorciste, c'est génial !!! une fin à la scoubidou et une super enquete tout le monde est coupable sans l'etre... à se tirer les cheveux !!

A lire pour les fan

----------------------------------------------------------------------------


L’affaire Nicolas Le Floch
de Jean-François Parot


Résumé (4e de couverture):

En ce mois de janvier 1774, Nicolas Le Floch, le célèbre commissaire au Chatelet, est d'humeur sombre. Sa maitress, la bele et capricieuse Julie de lastérieux, est retrouvée empoisonnée et tous les indices le désignent comme coupable. Qui cherchent à compromettre le protégé du rio et du lieutenant général Sartine? Pour prouver son innocence et démêer les écheveaux de cette affaire qui met directement en péril la sûreté de l'Etat, Nicolas doit se cacher. Au service du Secret du roi, il découvrira les cruelles subtilités des complots de cour. avec l'aide du fidèle inspecteur Bourdeau, tandis qu'entre Londres, Versailles et Paris les factions rivales s'affrontent, il devra déjouer bien des pièges.

Mon avis:

Agaçant comme quand on s'attaque à quelqu'un qu'on aime bien... on trouve ca injuste... donc bien écrit . On rencontre le Chevalier d'Eon ... pas mal dans la veine des autres !! Avec la nostalgie d'une ambiance de fin de regne... et des intrigues de cour avec sa versalité et sa laideur.

Avec une surprise de taille au détour d'une rue londonienne !!


----------------------------------------------------------------------------


Le crime de l'hotel Saint-Florentin
de Jean-François Parot


Résumé (4e de couverture):

Nicoals Le Floch traverse une période difficle: Louis XV est mort et Sartine quitte ses fonctions de lieutenant général de police pour rejoindre celles de secrétaire d'Etat à la Marine. Désormais sous les ordres d'un certains Le Noir, Nicolas doit enqueter sur un crime commis à l'hotel de Monsieur Saint-Florentin, ministre du nouveau roi. Sa quete va le conduire à Paris, hors les murs, chez des éleveurs de bestiaux, et à versailles, où il assurera sa position aupres de Louis XVI. Fiacre fantome, meurtres en série, étonnante arme du crime ponctuent cettea venture ou se melent l'argent, la débauche, l'espionnage et toutes les folies d'une jeune cour où perdurent rivalités et affrontements anciens.

Mon avis:

Savoureux!! le probleme c'est que ca sent la fin de l'ancien régime... et la mort !! on sent que la population commence à s'échauffer... j'ai hate de voir la suite... et de savoir dans quel camp seront les divers personnages principaux... en sachant que malheureusement certains seront fondamentalement opposés...
Quelque part les aventures de Nicolas Le Floch c'est une histoire d'amitié dans les aléas politiques au bord de la révolution.


--------------------------------------------------------------------------------


Le Sang des Farines (4e de couverture) Prix de l'Acédémie de Bretagne

Nicolas Le Floch, commissaire au Chatelet sous le regne du jeune Louis XVI, se trouve plongé au coeur de terribles événements à la fois politiques et personnels. De retour d'une mission en Autriche où il fait d'etonnantes découvertes sur les atteintes portees au Secret du Roi et l'aide de ses fideles amis, il enquete sur la mort suspecte d'un boulanger qui l'amène bientot à soupçonner un complot et des liens entre ces événements et ceux survenus à Vienne. Les mystères s'accumulent et Nicolas devra faire vte pour résoudre cette affaire qui met en péril l'équilibre déja précaire du pays ainisi que son propre fils.

Mon avis:

Bon des qu'il est sorti chez 10/18 je lui suis tombé sur le dos à celui là Smile depuis le temps que je l'attendais... study

Bon alors que dire... C'est génial de retrouver la clique de la rue de Montmartre et du Chatelet... l'histoire aurait surement aimé avoir des nobles comme Nicolas mais ce ne fut pas le cas... comme le roman s'echine à nous le dire dans son arriere gout de revolte populaire.

Tres friande de cette période, il est surprenant comme JF Parot se met à la place d'individus qui ne savent pas que 1789 n'est que dans 14 ans... leur avenir grandement compromis. L'Europe commence à se soulever et surtout le peuple français lassé du pacte de famine.

Voici un petit extrait tres interessant dont l'annecdote m'avait été rapportée lors d'un cours d'histoire moderne à la fac:

"- Si fait. Un détachement de cannoniers s'est porté sur les lieux. On a arreté plus de deux cents séditieux. Le lieutenant criminel de Chalons informe et on assure que tout cela aura de grandes suites. Mais il y a plus grave encore. A cette agitation s'ajoutent une peur diffuse, des contes de bonnes femmes, relayés de villages en village et qui affolent nos gens.

- Allons! dit Semacgus. Ne nous refaites pas le coup de la bête du Gevaudan! Il y a belle lurette qu'on l'a massacré.

- Oh! Riez, monsieur, c'est tout comme. On raconte avoir vu apparaitre dans les forets alentour une femme à tete de serpent. Elle hurle à la lune. On prétend que son coïncide avec des événements désastreux pour le royaume. Sa première apparition daterait de 1740.

-Tiens! s'etonna Nicolas. Pourquoi cette date?

-Remarque de jeune homme, repliqua Semacgus. Ce fut une terrible année, la pire du siècle. l'hiver ne finissait pas, comme celui-ci. En mai, les blés couvraient à peine les champs. On eut recours aux prieres publiques et aux processions de châsses. La chaleur et la sécheresse furent atroces. On compta les morts par dizaines de milliers. Ce temps-là est resté dans les mémoires comme celui du malheur.

-Chacun relève, reprit Rabouine, que depuis 1740, toutes les sept années, des drames peuvent survenir.

-voyons, dit Nicolas en comptant sur ses doigts, 1747?

-Debut de la guerre de succession d'Autriche, acheva Semacgus.

-1754?

-Au choix la naissance de Louis XVI, exil de l'archeveque de Paris.

-Non cela ne fonctionne guere pour cette année-là! 1761?

-Choiseul à la guerre et... Le FLoch commisaire!
Tous s'esclafferent.

-1768.

-Nouvelle sultane: Mme du Barry!

-1775, nous y sommes. Si je comprends bien, il conviendra de nous mefier de 1782 et de 1789! "


J'ai retenu ce passage pour sa vraisemblance. Que dirions nous si nous avions la vision de notre histoire? d'autant plus qu'il vous suffit de taper 1782 dans wikipedia par exemple et hop:


Suisse

* 9 avril : Conflit à Genève entre les « natifs » et les « bourgeois » (cf. 1762). Les « natifs », qui se sont organisés sous des chefs comme Marat, Étienne Clavière et Flournoy, s’emparent du pouvoir, s’entendent avec les « bourgeois » pour le réorganiser en éliminant les « patriciens ».
* 6 juin : Le roi de France, inquiet de « cette souveraineté populaire qui s’inspire de Jean-Jacques Rousseau » (Vergennes), s’allie au Piémont-Sardaigne pour intervenir. Zurich et Berne envoient des contingents.
* 2 juillet : Capitulation de Genève, assiégée par trois armées coalisées - française, sarde et bernoise - qui veulent mettre fin à la « Révolution de Genève », inspirée par les idées de Jean-Jacques Rousseau, dont l'exemple pourrait être contagieux. Le « patriarcat » récupère ses droits et les patriotes émigrent.

Grande-Bretagne

* 20 mars : Démission de Lord North, mis en minorité aux Communes, et de tout ses collègues. De mars 1782 à décembre 1783, le roi ne peut imposer les ministres de son choix.
* 1er juillet : Mort et fin du ministère whig de Charles Watson-Wentworth, marquis de Rockingham, Premier ministre de la Grande-Bretagne.
* 4 juillet : Début du ministère whig de William Petty, comte de Shelburne, Premier ministre de la Grande-Bretagne (fin en 1783).
* 12 avril : Bataille navale des Saintes (Défaite de la flotte française).

États des Habsbourg

* Joseph II crée une commission ecclésiastique chargée de gérer les biens des monastères sécularisés. Voyage du pape Pie VI à Vienne, qui tente de s’opposer à la politique ecclésiastique centralisatrice de Joseph II (joséphisme). Il est reçu froidement par Joseph II et Kaunitz. Un concordat est signé, établissant de nouveaux rapports entre Rome et les Habsbourg. Le pape obtient le maintien de la bulle Unigenitus, qui avait condamné le jansénisme.
* Réorganisation des diocèses sous l’impulsion de l’archevêque janséniste de Ljubljana K. J. Herberstein. Les diocèses correspondent désormais aux unités administratives.
* Organisation de directions de police dans les Länder par le comte von Pergen, véritable créateur de la police autrichienne.
* Abolition de la servitude personnelle en Slovénie.
* 10 juillet : Suppression des jurandes dans les états habsbourgeois, ce qui autorise la création d’établissements industriels et commerciaux, et par la liberté de travail, permet aux entrepreneurs de recruter plus facilement.

Religion

* Les Juifs sont acceptés à la bibliothèque de Vienne.

Et bien sur je ne vous fait pas l'affront de vous dire ce qu'il s'est passé en 1789... année qui fonde symboliquement ce que la France represente dans le monde depuis!

Bref de blablatage historique, c'est une tres bonne enquete et les personnage prennent une grande ampleur et de l'epaisseur. Je suis cependant décu par moment on a l'impression que Parot comble avec des description d'itinéraire relativement chiantes, il faut l'admettre
avatar
Moïsha
sage de la crypte
sage de la crypte

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 38
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://moscrypt.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La série des Nicolas Le Floch de JF Parot

Message  Moïsha le Lun 27 Nov 2006 - 19:08

je viens de mettre cette fiche de lecture à jour. Résumé et avis sur le dernier opus en bas de message: Le Sang des farines study

Alex je te recommande vivement cette série qui te ravira autant que moi j'en suis sure! D'autant que le travail de reconstitution historique est formidable!
avatar
Moïsha
sage de la crypte
sage de la crypte

Féminin
Nombre de messages : 660
Age : 38
Date d'inscription : 24/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://moscrypt.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum